MATHIEU BOULAY

Malgré son jeune âge, il élabore une cuisine pleine de saveurs et retrouve ses classiques de la cuisine : le bœuf bourguignon, l’aile de raie au vinaigre de cidre tiède et aux herbes fraîche, la blanquette de veau à l’ancienne, le paleron de bœuf braisé aux carottes, le petit salé aux lentilles, les pâtés chauds en croûte, le jambon persillé de Bourgogne maison, la terrine de campagne maison, La bourride de poissons...

Mais, il aime aussi regarder vers l’avenir et les épices dont il affectionne les saveurs.

Originaire de Bourgogne, son père a été charcutier avant d’être chef cuisinier. Cela a permis à Mathieu Boulay de travailler très tôt les produits nobles et de connaître l’environnement auquel il se destinait.

Mathieu Boulay a été finaliste du trophée Jean Delaveyne, considéré comme l’antichambre de Meilleur Ouvrier de France. Les chefs de cuisine le considèrent comme la valeur montante de la cuisine française. Il a remporté le 22 Mars 2015 la Médaille d'Or du Concours National des jeunes chefs Rôtisseurs et il a représenté la France à la finale mondiale le 11 septembre 2015 à Budapest, parmi 22 nations, pour se classer 5ème lors de cette finale.

Visiter La page Facebook de Mathieu Boulay